L’Épreuve

de Marivaux – Mise en scène de Danielle Decelle
au théâtre du Cube nOir

  • Mercredi 21 février 2018 à 20h30
  • Jeudi 22 février 2018 à 20h30
  • Vendredi 23 février 2018 à 20h30
  • Samedi 24 février 2018 à 20h30
  • Dimanche 25 février 2018 à 17h

Lucidor, riche bourgeois, s’est rétabli d’une maladie grâce aux bons soins dont l’a entouré Angélique, la fille des gardiens de sa propriété campagnarde. Un sentiment tendre et réciproque est né entre les deux jeunes gens ; aussi Lucidor souhaite-t-il épouser Angélique qui, de son côté, s’attend à sa demande. Cependant, aucun aveu n’ayant franchi leurs lèvres et la différence de fortune étant importante, Lucidor veut avoir l’assurance qu’il est aimé pour lui-même et non pour sa fortune. Il met donc Angélique à l’épreuve en lui proposant pour mari un ami aussi riche que lui, rôle qu’il fait tenir à Frontin, son valet. Quel sera le choix d’Angélique que le riche Maître Blaise – prétendant aussi mal dégrossi que sincère – épouserait volontiers ?

Continuer la lecture de « L’Épreuve »

Le Bourgeois gentilhomme

de Molière – Mise en scène de Sacha Vilmar
à l’Espace K

  • Jeudi 5 avril 2018 à 20h30
  • Vendredi 6 avril 2018 à 20h30
  • Samedi 7 avril 2018 à 20h30

Suite à un scandale éclatant à la cour du roi Louis XIV avec le sultan de l’Empire ottoman, Molière écrit cette comédie-ballet demeurant comme la plus éclatante du genre. Le Bourgeois gentilhomme met en scène Monsieur Jourdain, un simple bourgeois qui entend acquérir les manières des gens de qualité. Dès lors, il se voit embarqué par son entourage dans un simulacre de noblesse où chacun joue un rôle dans l’illusion la plus totale. Tentés par sa naïveté, les personnages se révèlent multiples et entendent bien servir leurs intérêts avant d’offrir bienséance et élévation à leur employeur. Tout ce que ce personnage grotesque va entreprendre creuse l’écart entre lui et ce qu’il désire atteindre, Molière est impitoyable là-dessus.

Cette comédie burlesque donne à voir un monde codifié par l’apparence et dans lequel il est inquiétant de se lancer. Hymne à l’extravagance et à la moquerie, l’auteur s’amuse à soulever une question essentielle : rêver, n’est-ce pas déjà exister ? Ou plutôt, exister, n’est-ce pas cela rêver ?

Continuer la lecture de « Le Bourgeois gentilhomme »

Le cas Cooper

d’après Dennis Cooper – Mise en scène de Charlotte Luzier
au Molodoï

  • Dates à venir (mars/avril)

Subversif, romantique, décalé, Dennis Cooper manie les formes et les tons au sein d’une œuvre riche peuplée de personnages adolescents intrigants. Le cas Cooper fait se rencontrer dans une ambiance électrique l’écriture fascinante de ce poète américain contemporain et l’énergie d’un groupe de rock en live. Invitation à plonger au cœur de la poésie originale et transgressive de l’auteur, le spectacle propose un dispositif mêlant texte, concert et vidéo-projections.

Continuer la lecture de « Le cas Cooper »

Visage(s) retrouvé(s)

d’après Wajdi Mouawad – Mise en scène d’Élodie Grasset
au théâtre du Cube nOir

  • Mercredi 9 mai 2018 à 20h30
  • Jeudi 10 mai 2018 à 20h30
  • Vendredi 11 mai 2018 à 20h30
  • Samedi 12 mai 2018 à 20h30
  • Dimanche 13 mai 2018 à 17h

Comment devient-on adulte lorsqu’on est poursuivi par les fantômes de son passé ? C’est le matin de son quatorzième anniversaire que Wahab sort du monde de l’enfance, en se voyant offrir par ses parents la clé de l’appartement. Mais lorsqu’il rentre chez lui après sa journée d’école, il a la mauvaise surprise de découvrir que tout a changé : la moquette a été remplacée, les meubles ont changé de place, et surtout, il ne reconnaît plus le visage de sa mère. Face à cette femme inconnue qu’il ne peut plus appeler « maman », Wahab prend la fuite. Dans la rue, il se retrouve confronté à la peur et aux mensonges, mais il découvre aussi une beauté qu’il pensait perdue à tout jamais. Le visage oublié de sa mère peut-il encore se dessiner à l’horizon ?

Continuer la lecture de « Visage(s) retrouvé(s) »

Le Petit Ordinaire

de Jean-Pierre Siméon – Mise en scène de Laura Siegler
au théâtre du Cube nOir

  • Mercredi 16 mai 2018 à 20h30
  • Jeudi 17 mai 2018 à 20h30
  • Vendredi 18 mai 2018 à 20h30
  • Samedi 19 mai 2018 à 20h30
  • Dimanche 20 mai 2018 à 17h

Il y avait un cabaret, un lieu secret de débauche et de débâcle où dans la nuit les vices ressortaient, balayant la vertu. Ils avaient tous vu leurs idées les plus noires prendre forme entre les rideaux de velours rouge, laissant la bienséance sur le seuil. Max, Sam, Cassandre et les autres, tous avaient déjà franchi les portes du cabaret de leur vivant. Ils ne se sont jamais croisés, ils n’ont jamais pris conscience les uns des autres. Ils venaient tous étancher leur soif, peu importe de quelle soif il s’agissait. Si de leur vivant ils se trouvaient dans ce lieu pour échapper à leurs responsabilités, le cabaret a bien changé. Étrange concours de circonstances, c’est ici qu’ils se retrouvent dans la mort. Un cabaret macabre, tout simplement.

Continuer la lecture de « Le Petit Ordinaire »

À la mémoire de nos oublis

d’après Abdel Hafed Benotman – Mise en scène d’Anette Gillard
au théâtre du Cube nOir

  • Mercredi 23 mai 2018 à 20h30
  • Jeudi 24 mai 2018 à 20h30
  • Vendredi 25 mai 2018 à 20h30
  • Samedi 26 mai 2018 à 20h30
  • Dimanche 27 mai 2018 à 17h

Un père vengeant son fils, un humoriste dérangeant et dérangé, un xénophobe à la SNCF, un vagabond cherchant le soleil sur une aire d’autoroute, un homme au cœur lâche, des adieux déguisés, un homme vide de tout sauf de sens… Tous ces personnages racontent eux-mêmes leurs histoires, leurs déboires souvent, leurs faiblesses parfois. Les mots sont rudes mais la langue est belle. Entre narration et logorrhée, les personnages montrent leur vision du monde, dans lequel ils doivent vivre et mourir. Parfois cru, parfois drôle, souvent tragique, Abdel Hafed Benotman nous donne sa vision de la vie, de la sienne et de celle des autres.

Continuer la lecture de « À la mémoire de nos oublis »