Meilleur espoir féminin

écrit et mis en scène par Alexandre Mascarello

À l’Espace K, le samedi 31 octobre 2020 à 18h30
dans le cadre du Festival Théâtralis

En ce triste dimanche de novembre, pleine canicule, la figure paternelle est mystérieusement tombée. Après tant d’années de pudeurs indistinctes, le sang avait coulé sur le marbre. Des silences accusateurs remplissent alors chaque pièce de la grande propriété. Les tendres embrassades ont comme un goût de plomb sur la tempe. Et tous les ingrédients d’une tragédie en famille sont réunis. A mesure que l’increvable journée s’écoule, les indices frappent à la porte, les murmures s’intensifient, les couloirs se resserrent, une étreinte de velours, fatale. Jamais, les trois fils, bien en rang, bien élevés, n’auraient osé priver la grande marâtre de cet instant déchirant, aiguisé, mortel. Cependant,
« Mère » semble déterminée à laisser le doute planer, elle n’a pas peur de briser le 4ème mur, de s’accorder l’éternité comme unité temporelle et de faire valser la tragédie et la comédie avec une arythmie grinçante dans ce huis clos de toujours.

Distribution : Killien Brun, Léon Denoix, Nicolas Korbac, Juliane Lauber, Léo Mazzega, Sophie Tirion

Mise en scène : Alexandre Mascarello
Assistance à la mise en scène : Laura Siegler
Scénographie : Juliette Vetillard
Création lumière : Malène Seye