Salle 6, de Anton Tchekhov mise-en-scène Alice Amalbert

Salle 6, de Anton Tchekhov mise-en-scène Alice Amalbert

Dates des représentations : du 3 au 5 mai à la Pokop

Adaptation théâtrale de la nouvelle Salle 6 d’Anton Tchekhov

« Du moment qu’il existe des prisons et des asiles d’aliénés, il faut qu’il y ait quelqu’un dedans. Si ce n’est pas vous, c’est moi, si ce n’est pas moi, s’en est un troisième. Patientez. Quand, dans un lointain avenir, prisons et asile auront achevé leur existence, il n’y aura plus ni grilles aux fenêtres, ni robes de chambre d’asile. Il va de soi que, tôt ou tard, ce temps viendra. »

Dans une ville de la campagne russe, la salle n°6 est destinée aux aliénés. Bâtiment insalubre, conditions misérables, ces « fous », au nombre de cinq, vivent au tempo de leur enfermement. Ils subissent les coups du garde et ont pour horizon les fenêtres sales et aigres de cette fatalité. La venue du médecin général dans la salle 6 va bousculer l’ennui mortel que subissent tous les personnages de la pièce.